RTIV

Nancyclotep, centre de référence dans le domaine du radiothéranostique.

Nancyclotep se positionne comme centre de référence pour la RTIV.

Pour ce faire la société a décidé de se doter d’un site de traitement et d’hospitalisation dédié. Dans le cadre du concept de radiothéramostique, il est prévu le déploiement de l’ensemble des moyens d’imagerie moléculaire nécessaire au pilotage de la RTIV.

Ce programme global prévoit la mise en place pour le premier trimestre 2021 de :

  • une unité de soin de 14 lits, dédiée à la Radiothérapie interne vectorisée avec radioéléments alpha et béta au sein du CHU de Brabois ;
  • un plateau technique comprenant
    • un mini cyclotron ;
    • un système robotisé automatique pour produire des radiopharmaceutiques en microfluidique ;
    • une unité de production conventionnelle de radiopharmaceutiques GMP  ;
    • un laboratoire de R&D en radiochimie ;
    • une plateforme d’imagerie petit animal.

Pour ce programme, Nancyclotep a obtenu une aide européenne de 7,2 M€ et s’est associé à la société PMB, filiale d’Alcen, qui fabrique des petits cyclotrons et des systèmes robotisés automatiques pour produire des radiotraceurs.

Nancyclotep veut se positionner comme un acteur majeur des essais cliniques dans le domaine de l’imageire moléculaire et RTIV grâce à :

  • une implantation hospitalière avec une forte activité oncologique ;
  • la maitrise de l’approvisionnement locales en Fluor 18, Carbone 11, Zirconium 89, Gallium 68, Cuivre 64 ;
  • un parc d’imagerie de haute qualité comprenant 4 PET-CT et 6 gamma-camera.